Voici ce que tout le monde devrait raconter à ses enfants, pour qu'ils soient heureux et fiers d'être des êtres humains pourvus d'intelligence !

Il faudrait refuser la désinformation, les mensonges et contrevérités, nouveau catéchisme propagé par les médias, diffusé jusque dans les écoles, argumenter rationnellement, afin de leur démontrer que ce n'est pas La PLANETE qui est en danger, mais que les ETRES HUMAINS devraient préserver leur espèce et se soucier leur propre environnement, aussi bien naturelqu'artificiel, c'est-à-dire aménagé paret poureux ! 

C'est principalement leur espace vital, avec les métropoles, mégapoles où ils s'entassent, qui risque d'être souillé, encombré, pollué, mais pas les pôles ni les déserts Ils ne sont à l'évidence pas assez puissants pour être responsables, encore moins coupables, de la température de Vostok, Poitiers ou Le Caire !

Si les températures ont peut-être augmenté depuis le début du XIXe, certains biais ont été introduits dans leur mesure. En effet, depuis le XIXe siècle, ce sont les stations météo qui mesurent et enregistrent les températures, mais leur situation a également changé au fil du temps. " Ainsi, au début, la station météo de Uccle se trouvait à la campagne, aujourd'hui, elle est en plein cœur d'une ville. Forcément, l'urbanisation a augmenté la température donc les prises de mesure ont pu en être affectées. D'autant que c'est pareil pour les autres stations météo dans le monde ".

Quant au redoutable dioxyde de carbone (CO2pour les nuls) Il faut savoir que le cycle du carbone est un élément essentiel à la végétation, à l'océan, au vivant en général.  Que les végétaux l'absorbent à la lumière, et le rejettent la nuit. Ils consomment ausside l'oxygène !

En moyenne, une personne respire 24000 fois par jour, avalant alors 6 g de CO2mais en rejetant 800 g. Sur un an, cela équivaut au rejet pour chacun d’entre nous d’environ 290 Kg de CO2par le simple fait de respirer, ce qui pour la population mondiale équivaut à 1,885 milliards de tonnes de CO2rejeté par an. Sans compter les animaux !

Faudrait-il arrêter de respirer ?

CO2= 0,350 à 0,400 parts par million ! Avec une variation de 0,005 % ! 

La  masse totale de l'atmosphère est d'environ 5x10 15 tonnes  

      soit   5 000 000 000 000 000 tonnes !

       Environ 55 milliards de km 3

Le COest présent dans l'atmosphère, mais sa concentration, qui n'est que de 0,0350 à 0,400 %, - quelques millionièmes[1]! - varie naturellementdans le temps et d'un lieu à l’autre, exactement comme la température et la pression varient d'un jour à l'autre, d'un lieu à l'autre. 

Se fonder sur des relevés dans l'Arctique ou l'Antarctique pour reconstituer la concentration du gaz sur la planète est absurde, tout comme décider que la température à Paris le 14 mars 1876 (pourquoi pas ?) représente la température de la planète pendant le dernier millénaire. Chose étonnante : cette variabilité naturelle dans la concentration n'est jamais mentionnée par les "experts" du domaine. Ils annoncent au contraire que les carottes prélevées dans les glaces (à Vostok, un des endroits les plus froids de la terre, quidétient le record de la plus basse température enregistrée sur Terre avec −89,2 °c mesuré in situ le 21 juillet 19831La station est située à une altitude de 3 488 mètres au-dessus du niveau de la mer. C'est la station scientifique la plus isolée du continent Antarctique. Une distance de 1 253 kilomètres la sépare du pôle Sud géographique et la côte la plus proche se trouve à 1 260 kilomètres.) constituent des indices dignes de foi, de saintes reliques. 

Mais d'où provient cette supercherie ?

Il faut chercher ses origines, et quisont Al Gore et ses adeptes, prophètes de la catastrophe climatique anthropique, instigateurs du GIEC, groupe d'experts en affaires bien plus qu'en climatologie ! 1988 = création de l'Intergovernmental Panel on Climate Change, devenu GIEC en français

http://www.marianne.net/Al-Gore-Prix-Nobel-de-l-affairisme_a189507.html

http://www.kontrekulture.com/produit/climat-mensonges-et-propagande

Alors qu'on tente de nous culpabiliser avec la prétendue disparition des espèces (ours blancs, baleines, et autres grands prédateurs, faute de dinosaures déjà disparus, les pauvres !), on manigance des guerres meurtrières, des milliers de personnes meurent de faim et/ou d'épidémies, pendant que des hordes d'hommes armés, revêtus d'uniformes militaires et décorés de médailles et galons, tuent et détruisent, pour défendre ou imposer leurs lois, leurs religions, leurs idoles, leurs dieux imaginaires, ou conquérir une parcelle de ce territoire dérisoire !

L'humanité évolue et progresse par l'éducation, la culture, la connaissance, le savoir, l'observation, l'anticipation et la créativité. Elle est immergée dans la nature, elle en constitue un élément, mais elle ne vit pas - et n'aurait sans doute pas survécu -  à l'état "naturel", brut, instinctif, telle une grenouille, une hyène ou une limace. 

Les hommes ne sont plus nus dans la nature hostile, comme le sont les animaux sauvages, généralement mieux adaptés à leur environnement que ne l'est l'espèce humaine. La nature n'est ni "bonne" (c'est bon, c'est naturel, comme pourrait dire la mouche à merde en se régalant... ou le dégustateur d'amanite phalloïde !), ni "mauvaise" (ce n'est pas par méchanceté que la rose a des épines, ni que le lion mange la gazelle). La nature n'a pas d'éthique....

Quoi de plus naturelque l'uranium, l'amiante, l'arsenic, les champignons, le tabac, les œufs, les céréales ou la digitale ? Bon ou mauvais ?

C'est l'usage qu'ils font des substances "naturelles" qui devient sain ou nuisible pour les hommes.

 

La planète s'en fout. Les océans s'en foutent. Les volcans et les montagnes aussi !

 

SAUVONS LA PLANETE est incontestablement le slogan le plus stupide qu'on puisse imaginer. Les dangers qui menacent la terre échappent aux misérables compétences humaines ! Eruptions volcaniques, failles gigantesques de l'écorce terrestre, tremblements de terre, cyclones, ouragans, raz-de-marée, tsunamis, ère glaciaire, collision avec un astéroïde, extinction/explosion du soleil, tempêtes solaires[2], autant de phénomènes naturels potentiellement destructeurs auxquels nous ne pouvons rien. Seulement s'abriter ou fuir si l'événement est purement local ! 

Ce sont des conditions de vie des humains qu'il faudrait se soucier, pas des élucubrations pseudo-scientifiques de nantis illuminés comme Al Gore, Nicolas Hulot ou Yann Arthus Bertrand !

La terre continuera de tourner autour du soleil pendant des milliards d'années à 30 km/seconde (108 000 km/h), sa température demeurera chaude à l'équateur et froide aux pôles, avec au moins 150° d'amplitude, et peut-être davantage :

Maximum :+ 56,7 °C

Minimum :− 93,2 °

( http://fr.wikipedia.org/wiki/Records_de_température_sur_Terre)

  • Comment calcule-t-on une "température moyenne" de 15°.... ? Absurde ! 

Quand il fait 10° dans votre cave, et 26° dans votre véranda, bénéficiez-vous d'une température moyenne? Peut-on parler de la température moyenne de la lune, où la température en plein Soleil atteint 150°C et plonge côté obscur à environ -150°C. Dans les crevasses qui ne voient jamais la lumière du Soleil, la température chute à -230°C ?

 

  • Peut-on être accusé, rendus responsables d'un hypothétique réchauffement "global" de +2° ?

Ce ne serait pas la première fois que la terre bénéficierait d'un réchauffement, le plus récent a eu lieu environ 12000 ans auparavant, ne peut guère être imputable à l'activité humaine ni à l'industrialisation, ne s'est pas manifesté en quelques années, mais en plusieurs siècles, et fut heureusement bien supérieur à 2° !

(Le Pléistocène est la première époque géologique glaciairedu Quaternaire et l'avant-dernière sur l'échelle des temps géologiques. Elle s'étend de 2,58 millions d'années à 11700 ans avant le présent ; L'Holocène est l'époque géologique s'étendant sur les 10 000 dernières années, toujours en cours de nos jours.)

Le délire climatique "anthropique" diffusé par les médias, utilisé par les pouvoirs politiques sert à justifier taxes et impôts, à entretenir la panique, à détourner l'attention tandis qu'ils commettent leurs exactions diverses, s'enrichissent en appauvrissant les peuples, est une gigantesque escroquerie, mondialisée (ou presque), fondée sur la méconnaissance, l'ignorance et l'arrogance.

Il faut que les humains soient bien prétentieux pour s'estimer capables de faire la pluie et le beau temps, et bien naïfs pour croire que la chaleur et la pollution de Mexico influe sur la température de la Sibérie !

 Le "climat global" est une supercherie, la "température moyenne" une ineptie, émises par les politiques opportunistes, et colportées par les médias dont l'ignorance n'a d'égale que la servilité. Il a fallu également, en 30 ans, éliminer les anciens savoirs ( le cycle de Krebs, la classification des climats sur la terre – selon la latitude, l'altitude, l'influence maritime, l'effet de serre (sans effet de serre - ce qui implique notamment : sans vapeur d'eau et sans nuages - et à albédo constant, la température moyenne sur Terre chuterait à −18 °C. Mais à cette température la glace s'étendrait sur le globe, l'albédo terrestre augmenterait, et la température se stabiliserait vraisemblablement en dessous de −50 °C ),etc. – en conditionnant les nouveaux enseignants au dogme du climat global dépendant de l'activité humaine ! 

 

Les grecs avaient inventé des dieux du vent, de la foudre, de la mer.... Les indiens pratiquaient la danse de la pluie. Les superpuissances du XXème et XXIème siècle ont inventé le réchauffisme anthropique !

Même mystification !

 

 

 



[1]A titre de comparaison, 400 millionièmes représente 4€ pour quelqu'un qui gagnerait 10 000 €/mois.